Skip to content

Voyages : nouvelle hausse des tarifs des billets d’avion – 11/18/2022 at 2:45 p.m.


( AFP / LOUISA GOULIAMAKI )

After the value of the TGV ticket prize was communicated to the SNCF, the airline sector introduced on the 18th of November that the charges of the aircraft tickets would really improve, because of the reality of the oil and inflation charges.

Mauvaise nouvelle pour les voyageurs.

Les tarifs des billets d’avion will encore increaser

à courte échéance, ont prévenu les présentants du secteur aérien français ce vendredi 18 novembre. Certainly, the airways have an effect on the oil costs and inflation.

Au second où la SNCF annonce une hausse moyenne des tarifs du TGV de 5%,

ceux des billets d’avion ont bondi of 18.9%

within the southern France division, in accordance with the newest index printed in September by the Route générale de l’aviation civile. In cumulé after the debut of the yr, the speed charge is 14.2% on intra-metropolitan liaisons and 16.7% between metropolis and outre-mer. The development atteint meme

24.3% sur le réseau worldwide moyen-courrier.

“On est obligés,

on n’a pas le choix”,

I defined to Marc Rochet, patron of the Air Caraïbes and French Bee corporations, on behalf of the members of the Fédération nationale de l’aviation et de ses métiers (Fnam) lors d’une convention de presse de l’organisation.

Les compagnies aériennes du monde entier, après deux ans de crise aiguë du Covid-19 qui ont vidé leurs trésoreries, affrontent désormais la crise énergétique, avec un “pétrole qui a pris

as much as 50% in an yr”,

to souligné Marc Rochet, alors that ce poste represents the quart environ des coûts de revent des transporteurs aériens. A cela s’ajoute la hausse du greenback, durement resentie par un secteur dont 40% des dépenses s’effectuent dans this devise: outre le pétrole, il s’agit notamment de pièces de rechange, à base de matières premières comme l’acier et le titane qui ont aussi vu leurs cours exploder.

“Purchasers perceive you partially”

“On sub également

common inflation on the wage charges (…)

ça pèse lourd”, a encore remarqué le dirigerant d’entreprise, évoquant aussi les surcoûts induits, sur les liaisons vers l’Asie, par la fermeture de l’espace aérien russe. En conséquence, “il faut s’attendre à

of recent hausses tariffs

pour répercuter merely et de manière mécanique ces hausses de coûts que nous subissons”, a prévenu Marc Rochet.

“The purchasers, I believed, they perceive you partly”, et

the demand ne faiblit pas,

Sauf pour quelques segments de clientèle, at-il estimé : les réservations pour l’hiver “sont de bonne qualité”, traduisant

joins “ship voyager très claire”

en particulier pour des raisons familiales et de loisirs vers les locations “soleil” et les Etats-Unis.

In return, in a common context of reprise of visitors passengers who’re at the moment at 85% of the extent of 2019, Fnam confirms

a internet change of habits

des voyageurs pour motifs professionnels. “On l’observe en particulier sur le marché domestico où certaines liaisons radiales sont en panne” du fait de l’absence des certains passagers “enterprise”, to developpé Alain Battisti, PDG de la compagnie Chalair.

Cela s’clarify, selon lui, pair

“the anticipation of the financial recession”,

Mais aussi “les politiques RSE (responsabilité sociale et environnementale, NDLR) qui sont appliquées très fortement par les entreprises” soucieuses de leur bilan carbone. Les professionnels de l’aérien additionally demand if des professionnels will proceed à

recurir aux visioconférences,

Software de travail qui a percé pendant la crise sanitaire, et dans quelle proportion. “Personne aujourd’hui n’est succesful de le dire”, confessed Alain Battisti.

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *