Skip to content

the Machu Picchu reste fermé aux touristes

Plusieurs centaines de touristes are retrouvés bloqués plusieurs days sur website forward of evacués. CAROLINA PAUCAR / AFP

Le website touristique n’est plus accessible alors que le pays s’enfonce dans une double crise, politique et sociale.

Dans le cadre des manifestations qui agitent le Pérou, les autorités du pays ont fermé le website du Machu Picchu le 21 janvier. La ligne de chemin de fer desservante le website ayant été endommagée par des protesters, plus de 400 touristse sont retrouvés bloqués sur place. Ils ont lastly été evacués. La situación continua de se dégrader dans le pays qu’on appelle le nombril du monde, où il est toujours vivement déconseillé de se rendre. Dans le détail, l’état d’urgence inaugurated the fifteenth janvier dernier and prorogé pour une durée de trente jours est toujours en place dans les départements de Lima, Cusco, Puno, dans les provinces d’Andahuaylas, de Callao, de Tambopata et Tahuamanu and within the district of Torata. After January 15 toujours, a couvre-feu is in place within the division of Puno, between 8:00 p.m. and 4:00 a.m. du matin. Celui-ci a été étendu aux départements de Tacna, de la Libertad et de l’Amazonas le 19 janvier.

Within the outdoors, after a number of acts of vandalism, the Juliaca and Arequipa airports are additionally briefly closed. The airport of Cusco, quant à lui, at rouvert le 20 janvier. De manière générale, France Diplomatie enjoin les touristes à éviter soigneusement la capitale péruvienne, Lima. Les manifestations y ont converge le 19 janvier dernier, mais « de nouveaux événements pouvant se duire dans la capitale, il est recommandé d’observer la plus grande prudence » sur place, notamment dans son heart historique.

Le website en lien avec le ministere de l’Europe et des Affaires étrangères exactly encore that « déplacements in province demeurent strongly déconseillés ». I strongly advocate that you simply preserve your voyages « for causes imperatives », notably within the south of the nation (Puno, Ica, Arequipa, Cusco, Ayacucho and Tacna areas).

Hundreds of individuals manifested in Lima on January 19 to demand the resignation of President Dina Boluarte, who fait l’objet d’une enquête préliminaire for «genocide». In trigger: an “extreme utilization of the pressure” throughout the repression menée à l’encontre des protestataires, based on the Fee interaméricaine des droits de l’homme. Les affrontements ont aussi fait deux nouveaux morts dans le Sud. Depuis le début des troubles, la répression policière des manifestations a déjà fait plus de quarante victims.

Keep away from probably the most doable displacements within the nations

For the vacationers who will depart the place, the location of the quai d’Orsay recommends de « Concentrate on all meeting on the voie publique, strictly respect the orders of the native authorities, and be frequently knowledgeable of the evolution of the safety state of affairs. » Different recommendation : « Privilégier l’avion au transport par routes pour les déplacements dans le pays, de nombreux blocages routiers ayant été identifiés. »

« Pour la route, il convient au préalable de vérifier l’état du trafic auprès de l’Workplace du tourisme péruvien iPerú, joignable par téléphone ((01) 574-800), WhatsApp (+51 944 492 314) ou courrier électronique (1 ) »poursuit France Diplomatie. The details about the site visitors router data can also be accessible on the web site of the Ministry of Transport. After January debuted, the liaison between Cusco and the well-known Inca metropolis of Machu Picchu was suspended below precaution. L’objectif de cette mesure : assurer la sécurité des visiteurs sur place. Plusieurs centaines de touristes s’étaient déjà retrouvés bloqués mi-decembre au pied du Machu Picchu après l’arrêt des trains en raison des troubles sociaux.

Il convient également de rester régulièrement informé de l’évolution de la state of affairs sécuritaire, y compris à Lima. Cette veille régulière se fait notamment by way of une constante surveillance des médias locaux, mais aussi des réseaux sociaux.

(one) proteccionalturista@mincetur.gob.peet iperu@promperu.gob.pe

Cet article fait l’objet d’une mise à jour


ALSO VIEW – After the troubles in Pérou, 200 vacationers evacuated from Machu Picchu returned to Coincés on the voie ferrée.

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *