Skip to content

the Coupe du monde des excès

Le voici donc, ce Mondial tant décrié… Douze ans que le Qatar s’y prépare, convaincu d’en faire sa vitrine, l’apothéose de sa stratégie de tender energy sportif. Quoi de mieux, pour couronner sa réussite géopolitique, que d’accueillir la hottest des compétitions, un present planetaire dont le retenissement, dans bien des nations, dépasse nettement celui des Jeux olympiques (JO)? C’est un fait: pendant un mois, une partie du monde aura les yeux tournés vers Doha.

Additionally learn: Coupe du monde 2022 : « Si d’aventure des preuves de corruption étaient établies, cela n’aurait pas de conséquence pour la tenue du tournoi »

Cet émirat richissime a dépensé sans compter, et tiré all of the ficelles de son affect internationale, to acquire the privilege reserve d’ordinaire aux pays déjà dotés de buildings (stades, hôtels, moyens de transport, sécurité) tailored to des rassemblements si massifs et festivities. L’accueil de 32 choices, et surtout de centaines de milliers de spectateurs – du moins ceux qui auront les moyens de débourser des fortunes en frais de voyage et de logement –, constitutes a défi majeur pour un pays de moins de 3 million d’ inhabitants, 90% foreigners.

Par bien des points, cette 22and Coupe du monde promet donc d’être historique, ne serait-ce qu’il s’agira de la première à se dérouler dans le monde arabe. A passionate area of ballon rond, which is able to languish de décrocher enfin ce Graal. Mais historique, the Qatari world may also be for the explanations that the leaders of the emirates by no means think about with out doute on the time of launching into journey. After the designation of the nations by the Fédération internationale de soccer (FIFA), in 2010, the assaults are multiplied, redoubled even intensité à l’approche du coup d’envoi, on November 20.

L’argent achète tout

On this avalanche of criticism, it’s already part of mauvaise foi, de préjugés and a few “faux information”, in all probability fed in sous-main by the enemies that the emirate is faits dans sa quête effrénée de visibilité. Remaining many accusations, lourdes et documentées: les achats de voix à la Fédération internationale de soccer, l’exploitation des ouvriers étrangers qui ont trimé sur les chantiers, l’espionnage de personnalités ou de médias jugés trop critiques… Sans oublier, bien sûr, a necessary level: climatic penalties.

Is not it an aberration of the attribution of the tour to a desert nation, has the world champion of fuel emissions left the impact of serre par inhabitant? N’est-ce pas la preuve que l’argent achète tout, meme la modificación de calendrieros de la planète foot ou la construcción de sept stades monumentaux, appelés à peu serve par la suite, quoi qu’en disent les Qataris?

Additionally learn: Article reserved for us Coupe du monde 2022 : pour l’environnement, an occasion on the essential stadium

Aucune Coupe du monde n’a elicited so many reproaches, pas même celle disputed in 1978 dans l’Argentine de la dictature militaire. Pour retrouver hint d’un événement où l’facet strictly sportif a été à ce level eclipsé par le non-sportif, il faut remonter aux JO de Moscou (1980) et de Los Angeles (1984), marquis par des boycotts.

Malmené de toutes elements, le Qatar s’est retrouvé de plus en plus seul, ces dernières années, pour défendre son Mondial. Soucieux de faire entrance, il est there jusqu’à inviter des supporteurs étrangers, all frais payés, pour venir assister aux matches et assurer l’ambiance. Une démarche qui trahit à la fois l’ampleur de ses inquiétudes et sa méconnaissance du monde des tribunes, où la ardour ne s’achète pas.

European-centric imaginative and prescient

That ce soit du côté de la FIFA or de celui des países qui avaient sutenu la candidature qatarie (in premier lieu la France), I subjected « Qatar 2022 » to fini par changing into radioactive. L’émirat en a bien conscience, et s’emploie à riposter lui-même puisque personne, ou presque, ne le fait pour lui. Ainsi, in a current leisure au worldthe minister of international affairs, Mohammed Ben Abderrahmane Al Thani, dénonçait les appels au boycott, des attaques qu’il jugeait « Colportées par un tout petit nombre de personnes, dans dix pays tout au plus, qui ne sont pas du tout representatifs du reste de la planete ». Et d’adjouter : «Le soccer appartient à tout le monde. Il n’est pas un membership réservé aux élites. Quatre cent fifty hundreds of thousands of Arabs are ravis that le Mondial soit enfin organisé dans leur région. »

Additionally learn: Article reserved for us Coupe du monde 2022 : au Népal, the frustration of the ouvriers migrants des chantiers qataris

De fait, il faut se méfier d’une imaginative and prescient très européocentrée des cas de conscience posés par cette Coupe du monde. Dans de nombreux pays, arabes ou pas, les problemes soulevés ici ou là ne font pas, ou peu, débat, y compris ceux regarding le climat. Il n’empêche that the political dimension of ce rendez-vous footballistique est telle that the world a call of lui to consecrate a 3 giant cowl on all of your helps. Le volet sportif sera largely traité, lui aussi, dans les jours à venir et jusqu’à la finale du dimanche 18 decembre, mais sans jamais perdre de vue l’essentiel: le contexte et les enjeux.

Our collection of articles on the Coupe de monde 2022

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *