Skip to content

Rouyn-Noranda Airport | A brand new bâtiment of two million demolitions

Rouyn-Noranda at the moment demolished the “non permanent” airport of Son Airport, in-built 2019 at a value of two.1 million {dollars}, a choice that soulève des questions en matière de développement sturdy.

I revealed at 7h00

Jean-Thomas Leveillé

Jean-Thomas Leveillé
the press

Le batiment avait été construit pour permittre the réfection et l’agrandissement de l’aérogare principale de l’aéroport abititibien, que a rouvert ses portes en juillet dernier.

Québec and Ottawa supported the deux tiers des coûts de building, with a subvention of 1.4 million from the Fonds Chantiers Canada-Québec; the Ville de Rouyn-Noranda avait deboursé $700,000.

The price of the demolition is $123,755, with 80% financed by the Regional Air Transport Initiative programme, point out the Metropolis.

« I’ll construct a bâtiment, which has 2 million public funds, to demolish it after three years, and donc gaspiller des tonnes of building supplies in a context of overexploitation of pure sources, it’s absurd », estimates Amélie Côté, analyst in discount to the supply d’Équiterre.


PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, ARCHIVES LA PRESSE

Amélie Côté, analyst in discount to the supply d’Équiterre

On devrait collectively cesser de prendre ce style de décision a la légère et travailler en amont pour éviter de telles conditions.

Amélie Côté, analyst in discount to the supply d’Équiterre

assume forward

The development of non permanent buildings that aren’t “transferable” is pourtant attainable.

“A brief bâtiment that’s pending for this non permanent and dismantled, in soi ce n’est pas a problème”, estimates Hortense Montoux, challenge supervisor on the Middle for Training and Intersectoral Analysis within the économie circulaire de l’École de technologie superior.

“On work on adaptable and detachable buildings”, illustre-t-elle, specifying that the kind of building wanted to be considered upfront, from the conception of a challenge.


PHOTO FOURNIE BY HORTENSE MONTOUX

Hortense Montoux, chargée de projet au Middle d’études et de recherches intersectorielles en économie circulaire

Dans une logique d’économie circulaire, on ne devrait plus [faire des bâtiments temporaires qu’on démolit ensuite]extra parfois the demolition and the reuse ont des logiques économiques différentes.

Hortense Montoux, chargée de projet au Middle d’études et de recherches intersectorielles en économie circulaire

“Inexpensive” resolution

The development of a bâtiment that allait être démoli trois ans plus tard était «an approachable resolution and accepted après avoir été dûment analysée», I indicated à the press Émilie Lord, porte-parole du ministère des Transports et de la Mobilité sturdy du Québec (MTMDQ), dont relieve le Fonds Chantiers Canada-Québec.

Des critères de développement sturdy ont-ils été pris en considération? The MTMDQ didn’t reply to the query, however I indicated that it could be accessible “pas été conçue” for a very long time.

Aux yeux de la mairesse Diane Dallaire, the demolition était le choix le plus « porteur ».

“C’était la meilleure décision pour le portefeuille des citoyens”, at-elle déclaré à the press.

The Metropolis justifies the development and demolition of a short lived airport as a result of it believes that the principle airport will demean “precisely on the identical website”, due to their place to report on site visitors routes versus the street.


PHOTO CHRISTIAN LEDUC, COLLABORATION SPECIAL

The brand new airport of the airport of Rouyn-Noranda

The potential for utilizing the trailers de chantier pour l’aérogare temporaire a été évaluée, mais elle n’a «pas été retenue, automotive il y avait trop de contraintes opérationnelles de sécurité», I indicated à the press the directive des communications, Anne-Marie Nadeau.

Le démantèlement du bâtiment pour le déplacer aussi été évalué, mais cette possibility a été écartée “in raison des coûts importants et de nombreuses contraintes methods”, ajoute-t-elle.

La Ville guarantee toutefois avoir récupéré le mobilier intégré, les portes et fenêtres, les toilettes, bathrooms et urinoirs, le système de surveillance et les cameras, le système de climatisation et la tôle extérieure.

The remaining can be despatched to the enfouissement, confirmed by the development firm Normand Martel, who has carried out the demolition for the previous few days, the Metropolis of Ayant has imposed alternative situations and employed him that he agreed to.

Bisbille autour de la cession du bâtiment

The airline firm Propair s’offusque de la demolition de l’aérogare «temporaire» de l’éroport de Rouyn-Noranda, qu’elle aurait voulu acquérir pour sutenir la croissance de ses actions de nolisement d’avions et développer une école d ‘aviation. The negotiations between the Rouynorandienne enterprise and the municipal administration ont toutefois échoué. La Ville dit avoir provided to Propair d’acheter l’edifice à un prix “très inférieur à son coût de building”, additional affirming that the corporate lui demanded plutôt de le lui ceder in échange d’une counterpartie symbolique. La Ville devra rembourser les subventions obteines si le vend, loue ou cede le bâtiment et le ministère des Transports et de la Mobilité sturdy du Québec a refusé d’« assouplir » ces situations, affirming that ce kind de clause a pour however d’« guarantee him that he would be the beneficiary of the help demeure le même ». Propair n’a pas rappelé the press.

L’enfouissement « pas assez cher »

Ilexistente de nombreux freins au démantèlement, au Québec, dont le fait que «l’enfouissement n’est pas encore assez cher», in response to Hortense Montoux, du Middle d’études et de recherches intersectorielles en économie circulaire de l’École de technologie superior. «Ce n’est pas compétitif pour le temps supplémentaire qu’on passe à deconstruire, par rapport à demolir et enfouir», dit-elle, ajoutant qu’il already des défis relatifs à la traçabilité des materiaux, pour connaître leurs proprietés et traits, as a way to reuse them with confidence. Les perceptions are additionally an impediment, dit-elle : « Les matériaux usagés ne sont pas encore perçus comme des ressources, on est encore dans la notion de matière résiduelle. »

in savoir plus

  • 150,000
    Title of passengers accueillis annuellement par l’aéroport de Rouyn-Noranda

    Supply : Ville de Rouyn-Noranda

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *