Skip to content

Rinaldo poursuit son voyage à dos de poisson en Avignon – Actualités

L’Opéra Grand Avignon et la co[opéra]tive carry out Rinaldo de Handel dans une mise en scène de Claire Dancoisne assistée de Marie Liagre, avec l’Ensemble Le Caravansérail below the musical course of Bertrand Cuiller.

La mise en scène et la scénographie épousent le caractère fantastique et le sujet chevaleresque de l’œuvre, immersing the general public in a monde imaginaire bigarré avec machineries et marionnettes qui donnent vie à des soldats, a cheval articulated, des monstres… Les antagonistes entrent sur scene à dos de dragon et de poisson géant qui semblent sortis d’outre-tombe. Les croisades sont également évoquées par des marionnettes de soldats sur des fils de fer.

© Laurent Guizard

Les deux comediennes Rita Tchenko et Marion Zaboitzeff partie des soldats, mais pas seulement. They take part within the motion tout the lengthy du spectacle, revenant sur scene sous différents masques. Sure moments laissent aussi place à l’humour et font rire le public de bon cœur: lorsque les comediennes deviennes des sbires des antagonistes et essayent de tuer Rinaldo avec un bidon de kérosène et une tronçonneuse avant d’être arrêtés par Armida, ou lorsqu’ a corbeau en caoutchouc tombe du ciel (pas tant de mauvais augure que cela). Les costumes conçus par Élisabeth de Sauverzac sont extravagantes, tout à fait dans le fashion fantasmagorique de l’œuvre, with a mélange of invraisemblables types: des soldats en armure de chevaliers, des méchants avec des costumes et des coiffures aux types gothiques comme s’ Is sortaient de un movie de Tim Burton, une Almirena habillée en blanc avec les cheveux hérisés. Les lumières d’Hervé Gary kind an effet de loupe sur quelques personnages et rendent l’ambiance lugubre lors que la scène requiert le.

© Laurent Guizard

The other tenor Paul Figuier interprets the role-titre, de manière vaillante. Il fait montre d’une voix claire, au timbre rond, avec un doux vibrato, le tout projecté vers des vocalises fluides. Il se montre également très expressif sur le plan vocal comme théâtral. They’re his “spouse face“Thrès émouvant et solennel, proposes a très délicat phrase, with an tailored energy and an excellent sens du dramatisme. The mezzo-soprano Blandine De Sansal assures the function of the compagnon of Rinaldo et général de l’armée chrétienne, le Chevalier Godefroy de Bouillon , Goffredo. Elle ouvre le spectacle et enchante immédiatemente le public avec une interprétation très dynamique, d’une voix au timbre chaud, ample et riche. L’homogenéité se preserve dans la pleine agilité.

© Laurent Guizard

Almirena, fille de Goffredo, is interpreted with douceur by the soprano Maïlys de Villoutreys. Sa voix de ella est limpide et brillante, avec un chant nuance et expressif, en plus d’une présence scenic très aisée. They’re interpretation of her du célèbre Lascia ch’io pianga est delicatement ornée, avec des aigus assurés, ce qui lui vaut des applaudissements enthousiastes.

The merciless magician Armida is interpreted by Aurore Bucher. She infuses the terreur with son terrifying fury, aussi puissant qu’imposing. Sa voix claire de él déploie des aigus brillants et bien soutenus. His vocals are exact and nuanced, with the accents that strengthen the encore are his interpretation.

© Laurent Guizard

In brief, they’re sombre amant Argante est interpreté par le jeune baryton Timothée Varon, dont la voix est profonde et bien projetée. Il présente un timbre riche et intense, credible lorsqu’il montre son côté de él plus humain et amoureux de él. Son entrée triomphale de él assis sur le dos d’un poisson géant fait oublier son oubli de texte de él et il proceed de manière inaperçue dans son élan de él. Il perd cependant en precisión lors de plusieurs passages, surtout lorsqu’il monte quickly dans les aigus.

Bertrand Cuiller conducts the Ensemble Le Caravansérail assis devant son clavecin (a deuxième clavecin dans la fosse joue les events des flûtes ayant été supprimées). Le chef est très attentif aux chanteurs et sa course de él est très précise, même s’il joue en même temps (entraînant quelques petits décalages de rythme, mais rien de très flagrant). The instrumentalists accompany the singers with the three-clair musical traces and a wealthy son that contributes to putting in the completely different ambiances, mandatory for the chaque scene: shifting, terrifying, tempétueuse. The devices are equally amenable to dialogue with the singers in a number of reprises, like those that the hautbois double the vocalises of Armida or those that the trumpets donnent the duplicate à Argante.

Ce spectacle éblouissant reçoit le triomphe du public qui ovationne les artistes pendant de longues minutos.

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *