Skip to content

REPORTAGE. Six months after the fires in Gironde, the tenting des Flots bleus “en mode guerrier” pour rouvrir début avril

l’essentiel
Le 18 juillet dernier, le célèbre campsite des Flots bleus – qui avait servi de décor au movie “Tenting” – a été détruit par les flammes. Après une grosse opération de déblaiement qui aura duré près de six mois, l’heure est aux premiers travaux. Objectif affiché : rouvrir le 3 avril.

“Flow into, you possibly can’t relaxation the remainder!” South the D218, the motards of the municipal police of La Teste-de-Buch (Gironde) veillent au grain. Depuis la réouverture, le 17 decembre dernier, l’itinéraire qui longe la dune du Pilat, la circulation se fait au pas et le stationnement y est strictly interdit. Pourtant, ils sont nombreux les curieux, à hauteur du campsite des Flots bleus, à s’arrêter sur le bas-côté le temps d’un cliché.

“C’est horrible de voir ce paisage dans cet état, se désole Hélène en sortant de son véhicule, smartphone en foremost. Avant, nous avions la sensation de rouler sous les pins, désormais, il n’y en a plus aucun.” She traversed the route, clouded by the gravats that aperçoit derrière the boundaries: “Ah oui, ça a quan même bien cramé…”, lâche-t-elle earlier than taking three photographs à la volée.

Sous l’arche d’accueil, qui a “miraculeusement résisté” et qui annonce toujours orgueilleusement l’entrée du célèbre campsite 3 étoiles, se tempt Franck Couderc, le directeur. After every week, the reconstruction works started and l’homme a du ache sous la planche : “Si les bâtiments situés à l’avant ont été épargnés, le reste des installations ont bien souffert. Presque tout a fondu, seuls 7 cell houses et quelques pins s’en sont sortis indemnes”, nous montre Franck Couderc, en faisant le tour du propriétaire.

Plus 4 tons of ferraille

After the horrible day of 18 July on the course of the dune du Pilat is embrasée, some fifty professionnels are succeeded by déblayer l’établissement : “On a terminé tout ce qui est dépollution du terrain, c’est- à-dire qu’on a débarrassé les carcasses des caravanes et des voitures brûlées, on a nettoyé le sol avec un aimant et on a criblé le sable pour enlever tout ce qui est porcelaine et bouts de verre. C’est plus de 4 tons de ferraille qui ont été retirées”, element Franck Couderc qui confie avoir “versé des larmes le premier mois”, mais s’être quickly remobilisé “en mode guerrier”.

Les travaux de réfection des circuits d’eau et d’électricité ont débuté.
DDM

After January 3, c’est désormais place aux travaux. Alors que les bâtiments détruits attendent leur permis de démolition, la réfection des circuits d’eau et d’électricité a, elle, déjà débuté : “Les sociétés de la région se succèdent pour nous aider à repartir au plus vite. L’idée est d’ouvrir notre saison le 3 avril, avec au moins 70% du tenting opérationnel”, s’enthousiasme le directeur. “D’ailleurs nous allons mettre en ligne notre nouveau website Web et ouvrir les réservations pour la saison 2023 la semaine prochaine, annonce Aurélie Cordier, la copropriétaire, qui planche sur les plans des futures emplacements avec les maîtres d’œuvre.

“On a une âme ici !”

Quant au plan de reconstrucción, pas query de repartir d’une web page blanche : “Le plan des emplacements sera peu ou prou le même. Nous avons juste prévu d’installer moins de mobiles pour avoir plus d’emplacements nus et d’en profiter pour installer des équipements plus respectueux des normes environnementales. L’idée est de garder le même état d’esprit qu’on avait et qu’on a toujours eu. On a une âme ici, on est un petit tenting familial et on veut préserver ça !”

Cet arbre touché par les flammes, situé au milieu du campsite, repart.  Le directeur souhaite en faire le symbole de la renaissance des Flots bleus.

Cet arbre touché par les flammes, situé au milieu du campsite, repart. Le directeur souhaite en faire le symbole de la renaissance des Flots bleus.
DDM

Au whole, et d’après les calculs des gérants, the travaux devraient are chiffrer between 5 and seven million d’euros. La majeure partie sera prize en cost par les insurances. Si, dans le courant de l’été, les internautes peinés par la tragédie avaient lancé une cagnotte, les propriétaires ont préféré décliner l’aide : “On measure the prospect qu’on a eue d’être autant soutenu, que ce soit par La inhabitants mais aussi par les autorités. Mais les temps sont durs pour tos et la meilleure façon de nous aider sera de venir nous voir à l’ouverture et de continuer à réserver chez nous, esteem notre hôte. Avant de conclure en éternel optimiste sans Perdre le sens de la method: “C’est un épisode du tenting. I already Campsite 1, 2, 3désormais il ya aussi celui-là et il ne faudra pas l’oublier !”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *