Skip to content

Monterey to Hawaii by kayak solely

A ne pas manquer Actus Actus Canoë-Kayak


press launch


After 91 days of the ocean, Cyril Derreumaux Understand the primary traversée of l’Océan Pacifique in a single kayak. Le français boucle en solitaire et sans help cette traversée à human propulsion.

C’est 91 jours et 9 heures après are departed on June 21, 2022 from the Monterey Bay in California, which you kayaked Cyril Derreumaux At my toes on the bottom on September 20, south of the quai du Port d’Hilo in Hawaii. It turned the primary kayaker to carry out this solo kayak over 2,400 miles of sea (4,444 km), uniquely with human propulsion (versus Gillet who avait lui used a ship in 1987) and with out help.

A wander of pleasure

© 2022 – Tom Gomes

Une immense obscure de joie a illuminé l’archipel d’Hawaï ce 20 septembre 2022, lorsque Cyril Derreumaux at my pied à terre sur le quai du port d’Hilo. La joie d’un marin, arrivé au bout d’un titanesque projet qu’il aura mis 4 années à faire aboutir. Après un départ prévu mais avorté in 2020 as a consequence of covid. After a tentative premiere in June 2021, it interrupted prematurely on the floating anchor and the mauvaise météo… And eventually, he accessed the joie de tout son assist committee of him. Amis, famille, supporters et sportifs, qui avaient pour certains fait le tour de la planète pour fêter l’arrivée de cet aventurier d’exception.

Le français, visibly très ému et amaigri de 9 kilos qu’il avait avait de perdre throughout this expedition, souriait très largement au travers d’une barbe épaisse, who n’avait pas été taillée depuis son départ des côtes californiennes 3 mois plus tôt . Et c’est avec un très grand enthousiasme qu’il a esprimé son immense satisfaction d’avoir réussi son défi et ses émotions à fleur de peau.

Cyril Derreumaux, reactions to chaud :

“C’était une journey magnifique, clairement additionally un voyage spirituel. Avant de parte ne n’arrivais pas vraiment à expliquer por je voulais me lancer dans ce défi. Mais j’ai lastly discovered toutes les réponses à mes questions sur l’eau. J’ai adored partager mon voyage avec tous ceux que me suivaient sur la carto ou les réseaux. I discovered all attainable climate situations for 3 months. Des mers très très dures dans lesquelles je devais rester enfermé dans ma cabine, sans même réussir à sleep tellement ça bougeait. MThere may be additionally an ocean that may inform you one thing calm, that you’ll rework deeply, telling you that you’re impregnated with stillness. J’ai vécu des moments de magie pure lors que all eléments se rassemblaient. Calme de la mer, calme des courants, calme des vents, et la visita au milieu de nulle half d’un oiseau. C’était tellement easy et tellement beau… Maintenant j’ai juste envie d’attraper tous me proches et les prendre dans me bras. Et espécialement tous ceux qui m’ont soutenu throughout this journey of dingue, Dave, Ashley, Tiago et tous les autres ! Je n’aurais jamais pu faire ça sans votre aide!”

Cyril Derreumaux

Français, metropolis of the world

Originaire du Nord de la France, le français, américain d’adoption et citoyen du monde selon are expression, to his déjouer in the course of the first weeks the troublesome ones that the upcoming poussé à l’abandon lors de sa tentative première de traversée il ya un an. Mal de mer des premiers jours, manque de sommeil, adjustments de rythme, efforts physiques, nouveau régime alimentarire… C’est en s’appuyant sur son expérience et bénéficiant d’un bon choix de fenêtre météo pendant la semaine suivant son départ, que le kayakiste a réussi avec succès à s’éloigner des côtes Californiennes.

Deux pas en avant, a pas en arrière

Deux pas en avant durant des journées de rame, et un pas en arrière avec la dérive naturelle du kayak in the course of the night time. Il lui aura fallu faire preuve d’una gran déterminación pour de dégager des redoubtable courants et vents dominants que tendaient à le ramener vers les côtes américaines et mexicaines. The next weeks have been additionally troublesome with the addition of the set up of an essential fatigue, the looks of a number of adjustments that brought about the aura to fail. Voyage d’eau sur l’arrière avec inondation d’un compartment étanche qu’il aura fallu condamner. Issues of chargement of batteries and path cables. Passage of the tropical despair “Estelle” who, heureusement, misplaced the depth simply forward of crossing the kayak route, extra crucial when the seaman took refuge in his cabin for two days as a result of he met the open of vagues deferlantes et des vents allant jusqu’à 25 knots.

9 a.m. par day

© 2022 – Tom Gomes

On my route, they’re the principle desalination plant, who’s allowed to provide the eau douce, is tombé en panne. Et ce n’est que grace à un desalinisateur handbook et au prix d’un effort de deux heures de pompage par jour qu’il aura pu continuar sa route. Because of a very good logistics preparation and a assist crew on the bottom, additionally it is decided that, fixing the issues a number of the others, Cyril Derreumaux continues to route at a 9:00-9:30 a.m. every day rhythm to the Hawaiian Islands all through the day. In sharing quotidiennement les hauts et les bas de son aventure au travers d’un journal de bord alimenté en anglais et français sur ses comptes Fb et Instagram.

Vivre sa vie à fond!

Au rythme des récits des événements du bord, des réflexions sur son projet, des enseignements de vie qu’il en retient, et du partage de ses émotions, le marin a été throughout son voyage solo kayak un témoin de sa philosophie de vie: “ Vivre sa vie à fond!”. C’est dans le port d’Hilo à Hawaii, escorted by the native kayakers, who français a été chaudement accueilli par une délégation d’amis, d’admirateurs et de partenaires. They’re dispatched from him aura lasted 21 extra days than that which was shipped. Ce qui l’a compelled to switch are itinéraire of him (sa preliminary vacation spot of him était Honolulu) et à rationner drastiquement sa nourriture of him.

Encourage the autres

© 2022 – Tom Gomes

In bouclant even in solitaire et sans help the primary traversée de l’Océan Pacifique en solo kayak utilisant uniquement à human propulsion, Cyril Derreumaux go well with la voie tracée par le légendaire kayakiste Ed Gillet who in 1987 avait réalisé la première traversée en kayak, en utilisant ponctuellemente une aile de cerf-volant comme système de propulsion secondary. After a interval of crucial repos, Cyril Derreumaux, who can be a lecturer as regards to personnel accomplissement and his departure, is a partager of his most son, notamment for the manufacturing of a video documentary and the writing of it a free


Articles associated to come back

Leave a Reply

Your email address will not be published.