Skip to content

Monique Wittig, iconic feminine and lesbian

The hashtag #Wittig2023 is déjà launched. Vingt ans après sa mort de el, cinquante ans après son livre Le Corps lesbian (Minuit, 1973), the adepts of the French autrice understanding faire of 2023 une veritable « année Wittig ». Au programme: lectures, expositions, ateliers, and a global colloque à Berkeley (Californie) et Genève (Suisse). Sans oublier la réédition du lesbian corps en poche, chez Minuit, debut janvier.

The transformation of Monique Wittig (1935-2003) into icône féministe et lesbienne is déjà en marche depuis quelques années. Previous per week sans que el soit brandie en référence por las actresses Adèle Haenel et Angèle Metzger, the journalist Lauren Bastide ou l’écrivaine Virginie Despentes, qui vante sa « relevance »plus forte encore selon elle qu’il ya vingt ans. « Wittig is for my illustration parfaite that creativity may be exercised additionally in activism than in littérature », added to the environmentalist Alice Coffin, questioned by “Le Monde des livres”. In April, Gallimard to réédité Le Voyage sans fina lesbienne rewriting of Don Quichotte. The piece, carried notamment by Adèle Haenel, applauded in June on the Maison de la poésie, in Paris. Son roman from 1969 Les Guerilleres (Minuit, réédité en poche en 2019) impressed the Compagnie Marinette Dozeville to carry out a spectacle de danse qui tourne en France et en Belgique. In Bretagne, c’est une itinérante librairie également appelée Les Guérillères qui ouvrira en décembre, dans les monts d’Arrée. Et ce mois-ci paraît, dans la assortment «Icônes» des éditions Les Pérégrines, une première biographie, signed Emilie Notéris. C’est le « second Wittig ».

After they’re exiled aux Etats-Unis, began in 1976, l’écrivain – elle tenait au masculin – avait été un peu oubliée en France, relegated parmi les figures datées de l’histoire littéraire comme de celle du féminisme. Le livre de la philosophe américaine Judith Butler Bother dans le style (1990; La Découverte, 2005) with the permission of the rediscovered. For a brand new era of ladies and women, Monique Wittig has grow to be a mannequin of a femme engaged, enraged, who loves the lights alongside together with her plume. Some extent of junction between the feminism of Marxist inspiration and the precise “thought queer”. « It is a clé de voûte, sans laquelle l’edifice culturel et politique lesbien-feministe ne tiendrait pas », performed by Wendy Delorme in a message quoted by Emilie Notéris. Demonstration in quatre temps.

pronouns

Un demi-siècle avant les polemics sur le langage inclusif et l’apparition de formulation comme «iel», Wittig tente de dynamiter les frontières du style dès son premier roman publié, L’Opoponax (Minuit, 1964). Ce livre, salué par les écrivains du Nouveau Roman et couronné par le prix Médicis, raconte un amour entre deux petites filles, même si cet side est alors “completement passé sous silence” par la critique, comme le nora later l’autrice. Wittig and donne la priorité au «on» pour « cancel » quickly « the social division of the sexes ». Dans sa fiction suivante, Les Guerilleres, the epic of a troupe of combatants who as soon as freed themselves from oppression, that is the “they” who predominate. Puis un troublant « j/e », a « je » déchiré, take the parole dans Le Corps lesbien. « Les pronoms personnels et impersonnels sont le sujet, la matière de tous mes livres »écrira-t-elle a posteriori.

Il vous subtract 64.72% from cet article à lire. The suite is reserved aux abonnés.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *