Skip to content

“L’incroyable périple de Magellan”, the journey that modified the world map

On connaît tous le nom de Magellan, héros maudit à qui l’on doit le plus grand exploit maritime de tous les temps: le premier tour du monde par la voie des mers. An epic hors du commune, worthy of probably the most fascinating récits d’aventure, melant encounters, erreurs et trahisons, instructed by François de Riberolles in a série Arte in 4 52-minute episodes.

C’est grace au clou de girofle, une épice qui vaut de l’or au XVIe siècle, que le Portugais Fernand de Magellan convainc, en 1517, le roi d’Espagne, Charles Quint, de financer son projet fou: rejoindre les Indes par l’Ouest. Le rêve inachevé d’un sure Christophe Colomb.

Deux ans plus late, in 1519, the navigator entraîne avec lui une armada de cinq navires et de 237 marins qui bouclera, sans l’avoir décidé au départ, le premier tour du monde maritime de l’histoire. A historic journey to find in particulars within the charming documentary sequence realized by François de Riberolles the place the situation is appuyé sur le récit plein d’anecdotes d’Antonio de Pigafetta, chroniqueur officiel du périple achevé le 6 septembre 1522, et l’ un des 18 survivors de cet ambitieux voyage. Le tout est illustré par des pictures aériennes inédites des côtes actuelles, des caps, du détroit de Magellan, et par de superbes animations graphiques. S’y ajoutent les témoignages d’historiens et de spécialistes, tel que Sir Robin Knox-Johnston, premier marin à avoir bouclé un tour du monde en solitaire sans scale.

The a part of the world

Petit détour biographique sur la vie de Magellan, indispensable pour comprendre la drive qui inhabite cet homme prêt à se lancer un incroyable défi: rejoindre les Indes par l’Ouest. Round 1480, Fernand de Magellan est issu de la petite noblesse du nord du Portugal. After leaving the web page on the courtroom, the embarkation 25 years south of the fleet of Francisco de Almeida, vice-roi of the Portuguese Indes charged with the enlargement of commerce within the Indian Ocean. S’en suivent de nombreuses expéditions durante lesquelles il forge an expertise hors du commun… which can lead you to Valladolid, in Spain, with an concept en tête: convaincre le jeune roi Charles Ier, futur Charles Quint, de financer son projet fou, à savoir traverser l’Atlantique jusqu’au Brésil, où nul ne s’est encore aventuré, puis longer les côtes, in path du sud inconnu, avant de traverser le Pacifique pour rapporter des îles Moluques, dans l’archipel Indonésien, une épice valant autant than l’or: le clou de girofle.


Voyage to the sting of the world

September 21, 1519. That is the grand départ for Magellan’s fleet, composed of 5 navires – Trinidad, San Antonio, Concepcion, Santiago and Victoria -, en path to discover a passage by America and réussir à rejoindre les Indes, là où le Génois Christophe Colomb avait échoué. Premier goal: s’aventurer dans la partie encore vierge des cartes marines. Mais rien ne va se passer comme prévu. Seulement six days après avoir quitté l’Espagne, alors qu’ils font escalate aux îles Canaries, une missive prévient Magellan que les quatre capitaines espagnols de sa flotte de él préparent une mutinerie…


Magellan’s Royale

Longeant la côte sud-américaine au-delà du Brésil, Magellan découvre, au sud de l’Argentine, a passage qui lui permet de s’enfoncer en plein coeur du Pacifique. However the satisfaction of avancer sur une mer où nul n’a encore navigué est de courte durée. Coupés du monde, les marins entament une traversée dantesque. Au program : trois mois sans rencontrer aucune île, aucune terre, où ils pourraient se ravitailler, et… épidémie de scorbut. De quoi largement faire douter Magellan.


The primary tour of the world

Disadvantaged of Magellan, who succumbed to the Philippines on April 27, 1521, in addition to his greatest officers, the crews of the 2 remaining navires poured on the route jusqu’à atteindre, au terme d’une longue errance, the Indonesian islands of Moluques, où ils chargent enfin leurs cales des épices tant convoitées. Reste à effectuer le retour à Séville… Ce qui est loin d’être une mince affaire. L’un des navires, après avoir longé les côtes africanes dans des eaux pourtant interdites aux embarcaciones espagnoles, and arrive tout de même. À are near her, plus 18 survivors.


Afin d’en savoir plus sur la fascinating aventure de ce navigator d’exception, la lecture d’un classique s’impose: «Magellan«, l’extraordinaire récit de voyage écrit par Stephan Zweig, revealed in 1938. A vibrant hommage qui met en avant l’ambition et la persistence de cet homme indefatigable dont l’histoire drive le respect.

Photograph d’en-tête : Artwork

Themes :
exploration
films
world tour
Voile

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *