Skip to content

Joe Biden and Xi Jinping ont échangé pendant three hours lors d’un entretien pour aplanir les contentieux

Taïwan, economic system, North Korea or conflict in Ukraine… Joe Biden and Xi Jinping are speaking Monday pendant three hours within the cadre of an entertainer, certified as « honest » Par la Maison Blanche, aiming to flatten the nombreux contentieux between the 2 puissances.

Les deux cooks d’Etat are reunited for the premiere they have been in tête-à-tête after the arrival of M. Biden on the Maison Blanche, à la veille du sommet du G20 qui se tempt mardi et mercedi sur l’île indonésienne from Bali. Ces tres denières années, the rivalry between Beijing and Washington is intensifiée à measure that China gagnait en puissance et en assurance, remettant en query le management américain et la donne géopolitique despuis la fin de la seconde guerre mondiale. She refused par ailleurs de condamner l’offensive russe in Ukraine, however the Maison Blanche affirms to have obtained assurances from her half.

« Le président Biden et le président Xi ont réitéré leur accord sur le fait qu’une guerre nucléaire ne devrait jamais être menée et ne peut jamais être gagnée, et ont souligné leur opposition à un recours ou une menace de recours aux armes nucléaires en Ukraine », dit la présidence américaine dans un communiqué. Le président chinois s’est dit “profoundly involved” couple conflicted him. « La Chine a toujours été du côté de la paix et continuera à encourager les pourparlers de paix »I declared le directerant chinois. « Nous soutenons et attendons avec impatience la reprise des pourparlers de paix entre la Russie et l’Ukraine. »

« Cprevalence vigoureuse »

Sur le plan bilateral, le président américain a exprimé ses « issues » au topic du respect des droits de l’homme au Xinjiang, au Tibet et à Hongkong, et averti que les Etats-Unis continuaient « d’opposer une concurrence vigoureuse » à la Chine, tout en estimant qu’il fallait « laisser les canaux de communication ouverts ». Joe Biden a par ailleurs exhorté son homologue de él à encourager la Corée du Nord à se montrer ” accountable “. Il été convenu que el secrétaire d’Etat américain, Antony Blinken, se redrait prochainement en Chine.

Toujours selon la Maison Blanche, il est necessaire d’établir les « crimson traces » des deux pays pour disposer de « garde-fous » et éviter le basculement vers un conflit.

« The query of Taiwan is at its coronary heart the identical because the fondamental pursuits of China, the political fondness of Sino-American relations, and the primary ligne rouge à ne pas franchir dans les relations Sino-American »a quant à lui declared Xi, selon le ministere des affaires étrangères, ajoutant que « the decision of the query of Taiwan is the affair of the Chinese language ».

« Dans les circonstances actuelles, la Chine et les Etats-Unis partagent plus, et non moins, d’intérêts communs »at-il toutefois souligné, assurant that Pékin ne cherchait pas à défier les États-Unis ou à « changer l’ordre worldwide existant ».

If the 2 presidents meet after 2017, they do not keep entertained by telephone or in visioconference what 5 reprises after Joe Biden is within the Maison Blanche, however by no means face-to-face. Il s’agit du second voyage du président chinois à l’étranger depuis la début de la pandémie, après une visita en Asie centrale en septembre.

Lire additionally: Article reserved for our subscriptions « La Chine a plusieurs raisons concretes de vouloir améliorer ses relations avec les Etats-Unis et l’Europe »

Outre le refus de la Chine de condemner l’invasion russe, Washington et Pekin sont à couteaux tirés sur des questions allant du commerce aux droits de l’homme dans la région chinoise du Xinjiang, en passant par le statut de Taiwan. Joe Biden notably sees Beijing as a person of son affect auprès de la Coree du Nord, who’s about to proceed with a file collection of missile fires and is making ready for the septième essay nucléaire de son histoire, however Xi Jinping won’t be with out doute pas disposed of se montrer compréhensif, et cette rencontre devrait donner le ton du sommet du G20.

Lire additionally: Article reserved for our subscriptions Joe Biden and Xi Jinping will tenter de faire beneath the strain

L’Ukraine en toile de fond

Si l’Ukraine n’est pas officiellement à l’ordre du jour, la guerre entamée par la Russie et ses conséquences sur les marchés alimentaires et de l’énergie sera en toile de fond de tous les entretiens. Le président russe, qui fait representer par son chef de la diplomatie, Sergueï Lavrov, sera le grand absente de la reunion, qui se tempt alors que l’armée russe bat en retraite dans le sud de l’Ukraine. The Ukrainian president, Volodymyr Zelensky, s’first pair visioconférence.

At a minimal, Joe Biden et ses alliés veulent addresser lors du sommet un message clair à Vladimir Putine sur le fait qu’un conflit nucléaire est inacceptable. All widespread texts are vulnerable to blockade by the opposition of the Russes, even when Pekin’s refusal of s’écarter’s place is russe ou de paraître concéder du terrain à Washington. Hôte du sommet, l’Indonésie a déjà averti qu’il ne fallait pas forcément s’attendre au traditionnel communiqué commun remaining qui conclut ce style de rencontres.

Lire additionally: Article reserved for our subscriptions The conflict in Ukraine caught sight of the G20, despite the absence of Putine

Au cours d’une reunited with the president of the European Fee, Ursula von der Leyen, the Indonesian president who appealed to the « flexibility » des Européens et du G7 pour obtener un accord. « I noticed a concrete results of the G20, which the world attended » et « votre soutien serait, encore une fois, très apprécié »I declared Joko Widodo, selon a communiqué.

La Russie devrait être sous pression pour étendre an accord permettant l’exporta de céréales et d’engrais par les ports de la mer Noire, lengthy temps bloquee par la guerre en Ukraine, qui parvient à expiration le 19 novembre.

Additionally learn the chronicle: Article reserved for our subscriptions « Pour les Etats-Unis, il n’est pas query de laisser Putine les detourner de leur foremost objectiveif stratégique: l’endiguement de la Chine »

Le Monde avec AFP

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *