Skip to content

Jeux video. On a joué au remake of « Lifeless Area » : voici nos impressions

Lorsqu’il est sorti in 2008, useless house to his marquer les amateurs de TPS, c’est-à-dire les jeux de tirs à la troisième personne, grace à son ambiance heavy et horrifique, worthy of the saga Alien.

On and incarnate the engineer Isaac Clarke, who created an immense vaisseau spatial industriel, le brise-surface Ishimura. Il va devoir faire face à une mystérieuse an infection reworking the members of l’équipage into horrible créatures meurtrières. They’re objectif of him est double: discover sa femme of him Nicole, médecin sur le vaisseau, et réussir à s’enfuir de ce cauchemar.

Voici le hangar à vaisseaux de l’Ishimura, by the arrival of Isaac Clarke et ses compagnons d’infortune au début du jeu. © EA Video games

return in sick

Lors de notre essai, nous avons pu débarquer sur l’Ishimura à l’aide du vaisseau de upkeep Kellion. The habits ont shortly repris him dessus, et l’on retrouve ce bon vieil Isaac, son épaisse armure de cuivre et sa voix de him. Automotive s’il était muet dans l’épisode authentic, on pourra cette fois-ci l’entendre répondre dans les dialogues, comme dans Lifeless Area 2 et 3.

Ceux que connaissent l’épisode authentic ne seront pas du tout dépaysés, a lot l’on reconnaît immédiatement les lieux. Configuration identique, déroulement identique… Même si l’on remarque de petits détails qui difèrent, l’ossature du jeu reste la même, jusqu’à l’interface, toujours additionally sensible de sobriété.

photo même si cet exemple n'est pas forcément le plus flagrant, on peut dire que le dead space de 2008 a toujours de beaux restes.  © eagames

Même si cet exemple n’est pas forcément le plus flagrant, on peut dire que la Lifeless Area de 2008 a toujours de beaux restes. © EA Video games

A remake était-il nécessaire, alors que le useless house 2008, toujours accessible, impressionne pour un jeu de son âge, et qu’il y avait un Lifeless Area 4 I annulled who demanded what was raised?

photo more assured, the remake of dead space parvient à recréer en encore encore plus oppressante grace à un réalisation musclée.  © eagames

Extra assuredly, the remake of Lifeless Area parvient à recréer encore encore plus oppressante grace à un réalisation musclée. © EA Video games

Of petites nouveautes

Difficile pourtant de ne pas être seduit par ce retour sur l’Ishimura, que sait ménager de petites surprises par endroits. Certainly, sure passages of the introduction on this revus, and of recent little mechanics, come from interrupteurs vous permettant de choisir si vous préférez activar les lumières ou l’elcenseur. Evidemment, vous aurez besoin de cet ascenseur, et il faudra vous y rendre dans le noir.

Les développeurs nous ont également I defined avoir légèrement rethought l’Ishimura when it comes to structure, for le rendre plus cohérent: s’il devrait toujours être doable d’y voyager en tram, de nouveaux couloirs connecteront certaines zones pour davantage ressentir l’impression d’un tout homogenene.

On our personal to également promis des passages rethought, notamment ceux en apesanteur: au lieu des sauts de floor en floor comme dans l’opus authentic, l’exploration libre, telle que Lifeless Area 2 l’avait introduite, devrait ici être réutilisée.

photo the remake of dead space will rebuke the free exploration system in antigravity apparu dans dead space 2. © ea games

The Lifeless Area remake will rebuke the free exploration system in antigravity apparu dans Lifeless Area 2. © EA Video games

D’ailleurs, certaines mécaniques ultérieures, comme la possibilité d’utiliser les membres tranchants des ennemis comme arme grace à la télékinesie, devraient faire half des nouvelles façons de se defende pour Isaac. The interplay with the setting can be equally strengthened, since individuals will have the ability to use the pales of ventilators or fireplace extinguishers.

Plein les yeux, plean les oreilles

On the stage of realization, the remake of useless house flatte the retina La nouvelle dynamique des éclairages rend l’obscurité encore plus effrayante et met en valeur le soin contribute aux détails de l’environnement.

I spoiled an avertissement des développeurs regarding quelques soucis de fluidité occasionnels que devraient être résolus d’ici la sortie finale, le voyage visuel qui s’est offert à nous s’est fait quasiment sans heurts. Quite the opposite, in the event that they omit the petite poignée of slowdowns present in a heure de jeu, le titre nous a même paru tout à fait fluide, même lors de certains environnements plus ouverts et plus remplis.

photo the quality of lighting is certain to be one of the visual elements that frappe him plus dans ce remake de dead space.  © eagames

The standard of the lighting is actually one of many visible components that frappe him plus dans ce remake of Lifeless Area. © EA Video games

Quant à la partie sonore, level culminant de l’expérience originale, elle est tout autant à la hauteur: les petits et les gros bruits du vaisseau, les hurtlements des derniers membres de l’équipage, les cris horrible des monstres, tout, jusqu ‘à la voix desincarnée de l’Ishimura. On a beau se memento des différents jumpscareson se laisse toujours prendre au jeu.

What’s going to occur within the remake of Lifeless Area?

If nous n’avons pas été basically surpris par ce début d’aventure, remake oblige (et connaissant l’épisode authentic par coeur), nous avons toutefois été charmés par cette redécouverte du vaisseau, plus beau et plus effrayant que jamais. Pressure est de estater que la travail réalisé pour embellir le jeu est à ce stade plus que convaincant.

On a maintenant hâte de poursuivre l’exploration plus en profondeur dans les entrailles de l’Ishimura pour en découvrir davantage, notamment sur les nouveaux objectifs annexes liés à Nicole évoqués par les développeurs. On the maintenant is ready for the chain voyage within the house, due on January 27, 2023 on PC, PS5, Xbox One and Xbox Collection.

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *