Skip to content

« Je suis un peu le flic du workers »

11:30 a.m., September 18, 2022

Céline Dumerc by no means even wore well-known caps after she wore a second cap, the cell of supervisor of the French girls’s basket-ball group. She is an emblematic determine of her self-discipline (262 picks between 2003 and 2017), her raconte sa double vie on the Coupe du monde approche in Australie (September 22-October 1). Où les Bleues parteront dans l’inconnu (jeudi face à la choice Aussie), even when they continue to be sur du bronze olympique, aux Jeux olympiques de Tokyo l’an passé.

Lire aussi – Wembanyama, Yabusele… After the Euro de basketball, France’s males’s group pourra compter sur son réservoir de abilities

What ressemble votre journée sort durant une campagne?
Je suis le relais entre la Fédération, le workers et les joueuses, dont je connais les attentes. Je fais en sorte que ce soit fluide, chacun really feel good. Je suis le rythme de l’équipe, avec un peu d’organisationnel, en lien avec l’intendance. Cela peut concerner la planning du prochain voyage ou même une soirée barbecue. Il ya un peu tout et n’importe quoi, et c’est high automotive il ya toujours des moments intenses à vivre.

It does not look like it is the supervisor’s function that I really feel au-dessus

Have you ever demanded recommendation from Boris Diaw, votre homologue chez les garçons?
Avant ma première mission, je lui avais posé des questions. Mais c’est aussi très dépendant du workers et du rôle qu’il te donne. Il n’y a pas de fiche de poste, on ne remplit pas des instances, on fait plutôt in perform of the demande. Mais j’y vais aussi de ma petite amende en cas de mauvaise tenue ou de retard. Pas tant pour les joueuses, qui ont leurs propres règles entre les, mais je suis un peu le flic du workers et ça m’éclate bien.

Le fait d’être toujours en activité, à Basket Landes, change-t-il les rapports?
J’ai joué, ou je joue, avec toutes les joueuses mais ce n’est pas parce j’ai le rôle de supervisor que je me sens au-dessus. Je veux qu’on reste dans un côté amical et respectueux. Et les filles n’ont pas changé avec moi non plus, il n’y a pas de distance qui s’installe.

Dans ma tête, je n’ai completely pas 40 ans

Participez-vous aux entraînements ou aux discussions strategies ?
I attended parfois aux réunions avec le workers, je donne mon ressenti mais je ne saurais dire si ma voix compte ou pas. On m’autorise aussi à l’event à come sur le terrain, pour aider dans des séances de tirs, à la passe. C’est sympa et ça permet de rester energetic et de me préparer pour ma saison. Mais surtout, je me lève plus tôt que tout le monde pour faire ma prépa de mon côté. Les journées sont chargées et aujourd’hui, je suis bien fatigue. Mais c’est mon problème et je n’ai pas à l’imposer à qui que ce soit.

You venez d’avoir 40 years. Le ressentez-vous concrètement?
Ça me fait sourire automotive, dans ma tête, je n’ai completely pas 40 ans. Mais là, mon corps instructed me that je ne suis plus toute jeune. Il faut plus de temps pour récupérer, et même pour s’échauffer. J’aime bien avoir mal donc ça ne dérange pas trop. Pour certains, c’est mentalement que ça lâche. Moi j’ai toujours l’envie de jouer.

Je ne m’étais pas declaré porte-drapeau de l’équipe de France, ça s’est fait à mon insu

You faisiez determine of porte-voix pour le basket féminin. Mais on ne despatched pas une joueuse disposée à vous succéder…
Ça dépendra d’abord de vous, les médias. Je ne m’étais pas declaré porte-drapeau de l’équipe de France, ça s’est fait à mon insu en quelque sorte. Nos joueuses actuelles, c’est vrai, sont moins dans la parole. Marine Johannes, on l’a un peu forceée au début. Ella elle est assez shy et ça l’a pas mal gênée. Je suis la première à essayer de les pousser, mais il faut aussi respecter les personnalités. Du coup, on n’a plus un seul visage qui parle au public, le rôle est plus dispatché.

Le nouveau sélectionneur Jean-Aimé Toupane a été froidement accueilli. Avez-vous été shock?
Non automotive le changement fait toujours un peu râler en France. On voit le mauvais côté – « il vient des garçons, il ne connaît pas les filles » – mais peut-être que ça peut bien se passer aussi. Les débuts ont été compliqués mais il faut un temps d’assimilation. Peu irrespective of who mentioned autour, l’vital est ce qu’il va se passer sur le terrain. Pas mal d’anciennes ne sont pas là et sortir de nore poule dense ne sera déjà pas un mince affaire. On n’a jamais excellé dans cette compétition. Je me souviens qu’après les JO 2012 [médaille d’argent]le Mondial qui a suivi n’était pas foufou [quart de finale]. Et alors? Ça ne nous a pas empêchées de repart derrière.

Leave a Reply

Your email address will not be published.