Skip to content

Interview. Prime 14. Lucas Dubois (Perpignan) : “J’ai mangé mon ache noir plus jeune…”

The Catalan arrière-ailier Lucas Dubois is glad with the arrogance accorded by his workers on the debut of the season. (©Icon Sports activities)

Perpignan transfer to you Racing 92ce samedi (17h) pour le compte de la 10and Prime 14 journey, avec l’espoir de refaire le même coup que la saison dernière, within the wake of a defensive bonus level from Paris La Défense Enviornment, et plus si affinités. Arrière titular des Sang et Or depuis le départ de Melvyn Jaminet à Toulouse l’été dernier, lucas dubois (24 years previous) s’impose comme un elément essentiel du jeu usapiste (7 titularisations in 7 matches et un essai inscrit). Il s’est confié à Present Rugby.

Act : Le succès à domicile face à Lyon (28-21), samedi dernier, verify that l’Usap est toujours dans les clous du maintien?

Lucas Dubois: Effectively sûr, on a peu shaved, sachant qu’on avait perdu à domicile face à Clermont 15 days auparavant. Alternatively, a supplementary victory to our compteur and to the return of the opposite outcomes and notamment celui de Pau who goes to La Rochelle, this primordial reality, even when there’s a small relachement.

Des choses se mettent en place, on ressent l’envie de déplacer le ballon et d’aller chercher cette ligne d’avantage?

LD: Généralement, on essaye de produire a most de jeu. D’ailleurs, face à Lyon, c’était peut-être le match le plus abouti dans le content material. Notre salut passera par ce kind de behaviors qu’on avait aussi proposed l’an passé. Quand on porte le ballon, on est succesful, nous aussi, d’exprimer notre rugby.

Les temps de passages sont similaires par rapport à l’an passé sur l’facet comptable. Is that this a supplementary encouragement?

LD: C’est un motif de satisfaction, même si nos résultats furent parfois en dents de scie. Je thought aux factors laissés en route à l’extérieur ainsi qu’à cette défaite à la maison face à Brive. Mais on regarde de l’avant et on ne ressasse pas ces échecs pour autant. On a construit des bases pour la suite et c’est le más essential.

J’ai la confiance de mon workers.

lucas duboisService of Perpignan

Il règne toujours une environment passionnée à Aimé-Giral. Est-ce a veritable atout ?

LD: C’est une proof. At residence, we present outcomes that may assist us kind out huge matches. Notre public est exceptionnel, quand on arriving au stade, il ya une ferveur incroyable. Dans les moments où l’on peine, ce soutien est tellement précieux.

Parlez-nous de votre début de saison sur un plan personnel?

LD: Je suis plutôt satisfait, j’enchaîne régulièrement et la confiance est présente. Je prends le temps de jeu qu’on me donne et j’essaye de renvoyer le credit score qu’on m’accorde depuis le debut de la saison.

What are the mots of the three-quarter coach David Marty in your égard?

LD: À quelque selected près, on a conservé le même système que la saison dernière. C’est vrai que David a pris un peu plus la primary sur l’organisation offensive et que Patrice Arlettaz chapeaute le tout avec du recul, mais le discours est inchange et les attentes sont similaires.

Movies : in the meanwhile sur Actu

Je dois poser un peu plus mon jeu.

lucas duboisService of Perpignan

Quand on évolue à l’arrière, as a free electron, faut-il endosser certaines responsabilités?

LD: C’est un put up qui doit contributer une plus-value. Il faut être out there partout sur le terrain, avoir cette capacité à poser le jeu when the context requires it. Surjouer n’est pas pertinent, donc le however est de trouver le juste milieu entre toutes ces missions.

Quelles sont vos pistes d’amélioration pour demeurer incontournable?

LD: Je dois être succesful d’alterner when the state of affairs calls for it. C’est vrai que j’ai tendance à relaunch du fond du terrain et à pratiquer ce kind de rugby offensif. Je dois prendre de l’expérience, bien sûr, et c’est vrai que je devrais peut-être freiner mon enthousiasme quand la rencontre demande de la endurance et de l’occupation.

After votre critical blessure au genou dans les catégories de jeunes, vous semblez avoir franchi les paliers les uns après les autres?

LD: C’est une blessure que m’a compelled à être sérieux immédiatement. Pour revenir à un degree right et basculer dans le world professionnel, je n’avais pas le choix. J’ai fixé certaines règles, sur les plages de récupération, et mis certaines choses en place. J’ai vécu des périodes compliquées, j’ai mangé mon ache noir plus jeune et j’espère that the suite might be sympathetic.

Remark abordez-vous votre prochain déplacement au Racing 92, un voyage que, l’an passé, fut comptablement intéressant, puisque vous avez ramené un level de bonus défensif?

LD: C’est vrai, mais les teams changent, donc on ne primarily based pas forcément sur les expériences passées. Oui, nous étions fiers de ramener le bonus défensif la saison dernière. J’espère qu’on fera aussi bien, voire mieux. Les Franciliens disputent chaque année le prime 6, c’est donc une formation qui a l’habitude des grands rendez-vous.

Propos recueillis par Guillaume Paco

Cet article vous a été utile? Sachez que vous pouvez suivre Actu Rugby dans l’espace Mon Actu . In a single click on, after inscription, you and retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *