Skip to content

Airbus, Air France, KLM, Air Canada… when the airways meet aviation to see you

« The air sector represents solely 2 to three% of worldwide CO2 emissions ». Si les mots de Bruno Raffy, chargé d’affaires Innovation chez Bpifrance, peuvent paraître rassurants, la air pollution, liée à l’aviation civile commerciale, n’a cessé d’augmenter ces dernières années. « La forte croissance du trafic a double les émissions sur les trente dernières années ». A state of affairs that’s disturbing for greater than that devrait of latest doubler between 2025 and 2050 in line with the professional.

Mais alors, quelles options pour pallier cette air pollution? Anne Germain, director of senior funding at Bpifrance, en suggest deux : “Il existen les fuels d’aviations durables et l’hydrogène”. If ces current alternate options of names in any respect, they won’t cependant quelques inconvenientes. « Pour l’hydrogène, l’avantage principal est qu’il ne produit aucun carbone. Quant aux fuels d’aviation durables, ils sont issus de biomasse et des déchets recyclés ou de fuels de synthèse et réduisent jusqu’à 80% les émissions de CO2. Extra ces deux sources are extra chères than le kerosene classique ». D’après la directrice d’investissement, ce coût supplémentaire devrait incite les acteurs du secteur à améliorer l’efficacité énergetique des avions.

Fuels d’aviation sturdy, hydrogene… Des options de lengthy terme pour la neutralité carbone

Avec ces options, tous les avions commerciaux pourraiente fortement réduire leurs émissions voire atteindre la neutralité carbone d’ici 2040. Salon de Singapour en septembre 2022. L’appareil présenté ne disposait ni de hublot, ni d’évacuation d’urgencia et n’était pas utilisable pour tout kind de vols. « Il pourra servir uniquement pour les vols de courtes et moyennes distances », poursuit Anne Germain. Due to this, autonomy proposed by hydrogen isn’t ample sufficient (round 1,500 km) for long-haul couriers. An answer limitée mais theoriquement la plus propre qui have a tendency vers la decarbonation de l’aviation.

Pour combler le manque d’autonomie de l’hydrogène pour les vols longcourriers, les compagnies aériennes se tournent vers les SAF (Sustainable Aviation Fuels, or sturdy aviation fuels) to exchange the kerosene. This method means that you can reuse the carbon left over out of your merchandise, in order that they recycle natural déchets (biofuels) or seize CO2 in a mix with hydrogen (electrofuels). Des alternate options qui réduisent de 80 % les émissions de CO2, examine au kerosene sur l’ensemble du cycle d’utilisation. « Les fuels d’aviation sturdy pourront bientôt être utilisés straight dans les moteurs termiques qui équipent les avions en circulation », point out the professional. To reach on the stadium, sure technological briques (cryogenic reservoirs, gasoline cells, and so on.) stay obligatory to supply a aircraft from the road able to accumulating the kind of gasoline from the business. Airbus will enter service in 2035.

« A défi organizationnel et financier indispensable to make sure a suitable croissance »

If the SAF seems as a brand new gasoline best for aviation, the present context is sophisticated by growth. Les volumes produits restent faibles et donc coûteux pour les compagnies, ce qui provoque une problematique de marché selon la directrice d’investissement. « Ces fuels sont jusqu’à sept fois plus chers que le kerosene classique ». Leur rareté démontre que les Sustainable Aviation Fuels doivent être multipliés et développés. Pour autant, les industriels et compagnies aériennes, conscious of the potential of this useful resource, travaillent à faire certifier l’utilisation plus étendue de SAF dans leurs vols.

Malgré ces inconvenientes, ce problem aéronautique stays intractable selon Bruno Raffy. « C’est un enorme défi, organizationnel et financier, mais qui stays important to make sure a suitable croissance. » In attendant d’utiliser ces options, Airbus et sept compagnies aériennes (Air Canada, Air FranceKLM, easyJet, IAG, Latam, Lufthansa et Virgin Atlantic) ont introduced in April 2022 avoir signed a letter of intention pour l’achat de 400 000 tons of CO2 credit qui seront captés dans l’air et stockés sous terre aux ÉtatsUnis.

Hydrogen propulsion system: a levier to imagine the zero carbon aircraft

In February 2022, Airbus will formalize a partnership with CFM Worldwide, a three way partnership à parité égale (50/50) between GE (Basic Electrical) and Safran Plane Engines, with the intention to display the feasibility in vol of a propulsion system à hydrogen vers le milieu de la décennie. A partnership the place Sabine Klauke, Chief Technical Officer of Airbus, congratulates herself in a press launch: « En s’appuyant sur l’experience des motoristes Américains et Européens pour faire progresser la technologie de la combustion de l’hydrogène, ce partenariat worldwide reflète la volonté de notre industrie de l’aviation zero émission une réalité. »

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *