Skip to content

A Lévisien aurait I deliberate a coup d’État armed in Haiti

The Royal Gendarmerie of Canada (GRC) has introduced jeudi the dépôt de treis cooks d’accusation en matière de terrorisme contre Gérald Nicolas. Le corps police allègue que le quinquagénaire Prevoyait d’executer une révolution armée en Haiti.

Il voulait détrôner le gouvernement en place et son président pour prendre le pouvoirpoint out in an interview with Radio-Canada the Sergent Charles Poirier of the GRC.

Gérald Nicolas a été remis en liberté en attendant sa comparution, prévue le 1er décembre à Québec.

Picture : Courtoisie

Selon la police fédérale, le suspect d’origine haïtienne aurait pris of concrete actions […] In an effort to facilitate the group of a bunch, the intention is to not take part in a coup d’État towards the authorité établie.

Il aurait notamment voyagé à Haiti, en Amérique centrale et en Amérique du Sud dans le however allégué de recruiter des complices, d’amasser des fondes et de faire l’acquisition d’armes pour mettre son mission à exécution, the place the planning aurait commenced in January 2020.

Si l’on en croit la GRCthe presumed plot fostered by the suspect n’aurait rien à voir avec celui ayant mené au meurtre du président Jovenel Moïse, assassiné en pleine nuit par un commando armed dans sa résidence de Pétion-Ville, en banlieue de Port-Au-Prince, July 7, 2021.

no hazard

Gérald Nicolas can be arrested in November 2021. The policemen out there for search are situated on rue Marguerite-D’Youville, in Lévis. Il a été liberé depuis et le restera au moins jusqu’à sa comparution prévue au palais de justice de Québec le 1er decembre.

Nicolas n’étaient dirigées que vers Haïti et à aucun second, la GRC n’a eu quelque info qui soit comme quoi il aurait [pu représenter] un hazard ou une menace pour les Canadiens ou les résidents de Lévis”,”textual content”:”Une des raisons [pour lesquelles il a été remis en liberté], c’est que les activités, les actions de M.Nicolas n’étaient dirigées que vers Haïti et à aucun second, la GRC n’a eu quelque info qui soit comme quoi il aurait [pu représenter] un hazard ou une menace pour les Canadiens ou les résidents de Lévis”}}”>One of many causes [pour lesquelles il a été remis en liberté]c’est que les activités, les actions de M. Nicolas n’étaient directées que vers Haiti et à no second, la GRC n’a eu quelque info qui soit comme quoi il aurait [pu représenter] a hazard or a menace for the Canadiens or the residents of Levisspecify Sergent Poirier.

Jovenel Moïse pronounces a speech.

Gérald Nicolas est soupçonné d’avoir voulu renverser le gouvernement de l’ex-président Jovenel Moïse (photograph), assassiné en juillet 2021 (archives).

Picture : Reuters / Ludovic Marin

Le Lévisien devra répondre à treis cooks d’accusation liés au terrorisme, soit d’avoir quitté le Canada pour faciliter une activité terroriste, d’avoir facilité une activité terroriste et d’avoir fourni des biens à des fins terroristes.

Sa mise en indictment d’une enquête entamée en juillet 2021 par l’Équipe intégrée sur la securité nationale de la GRC d’après des informations coming from the Service de police de la Ville de Lévis.

Machination

Joint au téléphone par Radio-Canada, Gérald Nicolas affirms être sufferer d’une fabulation orchestrate par une amoureuse éconduite.

She is allée à la police de Lévis. Elle a monte toute une histoire comme quoi j’étais un terroristeraconte M. Nicolas.

La femme qu’il a frequentée l’aurait aidé à remplir des barils d’aide humanitarian destinés à sa demi-sœur, qui vit en Haiti. Selon selon se dires de ella, le barrel ne contenait que des vêtements, des instruments et des denrées alimentaires.

She informed the police of Lévis that je mettais autre selected dedans […] Eux, ils ont pris la parole de cette fille-là pour argent comptant. Ce n’est pas vraiassured Gérald Nicolas.

Les armoiries de la GRC sur une plaque en vitre.

The GRC has introduced jeudi the dépôt de treis cooks d’accusation liés au terrorisme contre Gérald Nicolas.

Picture : CBC / Robert Brief

Il ajoute que les policiers n’auraient jamais prêté foi aux allégations de la plaignante s’il avait été blanc.

Elle a réussi à les convaincre parce que je suis noir. Si j’étais un Blanc, je ne serais pas en prepare de vous parler aujourd’hui. Les policemen auraient fait plus considerationaffirms M. Nicolas.

Le suspect jure n’avoir jamais ourdi de complot contre le gouvernement de Port-au-Prince. I stated avoir seulement created a Fb web page sur laquelle il incitait les Haïtiens à prendre leur destin en essential et à ne pas toujours attendre que les pays occidentaux viennent régler leurs problèmes.

Il n’y a pas de complot, il n’y a rien. That is simply an Web web page on Fb who will retire after [et où] tous les Haitiens donnaient leur opinion. Il n’y a rien de plus, rien de moinsguarantee the resident of Levis.

Beau coup de filet

The nationwide safety specialist Michel Juneau-Katsuya spoke GRC“,”textual content”:”d’un beau coup de filet pour la GRC”}}”>d’un beau coup de filet pour la GRC. Il certifica cependant que plusieurs éléments demeurent sans réponse pour l’prompt, tels que la manière dont le suspect a été repéré et les outils d’enquête utilisés pour l’épingler.

On a dû avoir de la collaboration d’entités extérieures, dans d’autres international locations, it appears qu’on sait that l’individu, le suspect, a voyagé ceaselessly à l’extérieur du pays pour se rendre soit à Haiti ou dans d’ different international locationsahead M. Juneau-Katsuya.

Michel Juneau-Katsuya lors d'une entrevue en vidéoconférence.

Michel Juneau-Katsuya croits that the GRC has most likely benefited from the collaboration of providers of renseignements étrangers.

Picture : Radio-Canada

L’ancien officier supérieur du renseignement et gestionnaire au Service canadien du renseignement de sécurité souligne également le lengthy délai between the arrest of Gérald Nicolas, occurred in November 2021, et le dépôt des accusations portées contre lui.

J’think about qu’à trigger du sérieux des accusations, on a voulu faire beaucoup plus de recherches, que ce soit avec les agences étrangères qui ont dû collaborator avec nous […] or [en analysant] les moyens de communication qu’il a dû utiliser, que ce soit téléphone ou ordinateur. Ça prend quan même un sure temps pour arriver à pénétrer et decrypter […] des messagesanalyze the skilled.

Shock within the Haitian diaspora

The arrest of Gérald Nicolas a pris un peu tout le monde par shock au sein de la communauté haïtienne québécoise.

Les journalistes et frères avec qui j’ai pu échanger très rapidement en Haiti n’ont jamais entendu parler de ce conplot, les gens proches de l’ancien président Jovenel Moïse non plusa réagi le directeur de l’info de la station de radio montréalaise CPAM 1410, Jean Emmanuel Pierre.

« Je peux vous dire que pour le second, il n’y avait absolument rien du style qui avait suinté d’une manière ou d’une autre en termes d’informations. »

A quotation of Jean Emmanuel Pierre, director of data, CPAM 1410
Jean Emmanuel Pierre in a CPAM radio studio.

Jean Emmanuel Pierre tells that Gérald Nicolas isn’t with us within the Haitian group is in Montréal (archives).

Picture : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Adrien Chavanne, a Haitian who got here to Québec after being fifty years outdated, stated he was stunned to study the arrest of a person from Lévis for alleged actions associated to terrorism.

GRC qui va le dire”,”textual content”:”Il [aurait] comploté pour renverser le président Moïse […] avant même qu’il soit assassiné […], mais est-ce qu’il faisait partie du complot? Bon ça, c’est l’enquête de la GRC qui va le dire”}}”>Il [aurait] conspired to renverser le président Moïse […] avant meme qu’il soit assassiné […], mais est-ce qu’il faisait partie du complot? Bon ça, c’est l’enquête de la GRC what’s up I will inform himconfide the previous president of the Haitian Affiliation of Québec.

Pays à la dérive

M. Chavanne ne connaissait pas Gérald Nicolas. Il voit dans l’arrestation du Lévisien un chapitre de plus dans the haitien political saga.

Depuis quelques années, le pays s’en va a la dérive. These are the legal gangs who management the pay. […] Chaque fois qu’on apprend une nouvelle comme celle-là, on ascertaining that ça fait partie de cette crise politique chronique qu’il ya en Haiti [et dont] on ne voit pas la findéplore-t-il.

Neither M. Chavanne nor Jean Emmanuel Pierre ne connaissaient ou n’avaient entendu parler de Gérald Nicolas avant l’annonce de son arrestación.

With the collaboration of Colin Côté-Paulette, Marie-Pier Mercier and Guylaine Bussière

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *